Jeudi 5 janvier, le CES 2017 ouvre ses portes et prend possession de Las Vegas. Pour ses 50 ans, l’événement n’attend pas moins de 160 000 visiteurs et plus de 3 800 exposants. C’est la firme NVIDIA, spécialisée dans les processeurs graphiques, qui ouvre le bal des keynotes.

Jen-Hsun, fondateur et CEO de NVIDIA, place la barre très haut pour cette première journée de CES avec une keynote dédiée à son nouveau Shield Android TV, la GeForce Now ainsi qu’une voiture autonome en partenariat avec Audi.

Shield TV Android de NVIDIA

NVIDIA présente son nouveau Shield TV et NVIDIA Spots

A peine plus grand qu’une main, le Shield embarque un Android TV et le Google Assistant capable de streamer du contenu 4K HDR. Outre le Shield, NVIDIA propose des microphones « NVIDIA spot » à placer directement sur votre prise électrique partout dans votre maison. Ils se connectent alors au Shield qui agit comme un hub. Les NVIDIA spots contiennent une technologie de reconnaissance de son directionnel pour pouvoir dialoguer avec l’assistant d’une pièce à l’autre en toute simplicité.

 

Shield TV Android de NVIDIA

GEFORCE NOW DISPONIBLE SUR PC ET MAC

Autre annonce d’importance pour NVIDIA, l’ouverture de GeForce Now aux utilisateurs de PC et de Mac. GeForce Now permet maintenant aux personnes qui ne possèdent pas d’une GeForce de pouvoir profiter malgré tout de la puissance de calcul de ces dernières. Grâce à GeForce Now, et moyennant un coût de 25$ pour 20h de jeux, les gamers pourront lancer n’importe quel jeu tout en profitant de la dernière technologie GeForce en streaming.

L’ouverture GeForce Now aux utilisateurs PC et Mac

IA AUTOMOBILE : LA VOITURE AUTONOME DE NVIDIA

En partenariat avec Audi, NVIDIA nous présente la une intelligence artificielle pour rendre la voiture autonome.

« Xavier » et la voiture autonome de NVIDIA en partenariat avec Audi

NVIDIA propose « Xavier », une carte intégrée à la voiture, pour permettre au constructeur de bénéficier de sa solution de voiture autonome. La force de cette solution est clairement le GPU inclus dans la carte qui permet un calcul temps réel de l’image et donc de réagir très rapidement en cas de danger.

Cas pratique : si jamais vous reprenez la main sur le véhicule, l’IA continue malgré tout de vous assister dans votre conduite. L’intelligence artificielle analyse la direction dans laquelle vous regardez et vous alerte si jamais vous n’avez pas détecté un danger potentiel.

Voiture autonome d'Nvidia

Conclusion : NVIDIA, des annonces prometteuses

NVIDIA a joué au CES la carte de la diversification mais reste malgré tout un acteur majeur du GPU et n’oublie pas ses origines avec l’annonce du dernier Mass Effect.

Cependant, il est très intéressant de constater le changement de business model de NVIDIA qui évolue avec l’intérêt et les besoins croissants pour le machine learning des intelligences artificielles très gourmandes en GPU. La keynote de NVIDIA nous a particulièrement plu et nous avons hâte de découvrir les prochaines annonces de la firme.