Le Lab Digest, c’est la sélection hebdomadaire des liens et actualités qui nous ont interpellés : Logitech simplifie l’usage d’Alexa, une IA qui créé des vidéos à partir d’un fichier audio, et Google DeepMind apprend le parkour.

Logitech simplifie l’usage d’Alexa
Le fabriquant Logitech avait déjà doté sa gamme Harmony (télécommandes universelles et hub domotique) d’une skill Alexa. Ainsi, vous pouviez, via votre Amazon Echo, Echo Dot, Echo Show ou Dash Wand, utiliser la voix pour contrôler une TV ou un home cinema. Il fallait pour cela dire : « Alexa, demande à Harmony de mettre Netflix » ou encore « Alexa, demande à Harmony d’augmenter le volume ». Désormais, l’utilisateur peut directement faire la demande à Alexa sans mentionner Harmony : « Alexa, mets Netflix ». Cette simplification n’a l’air de rien (juste 4 mots de moins), elle permet néanmoins de rendre l’usage plus intuitif et fait tomber la principale barrière de la commande vocale, quand l’utilisateur ne connait pas la formule magique pour accéder à des fonctionnalités qu’il ignore encore.

L’IA au service de la génération de vidéos
Une équipe de chercheurs de l’Université de Washington est parvenue, en utilisant une grande quantité de vidéos de Barack Obama, à produire un algorithme de génération de vidéo de l’ancien président américain sur la seule base d’un fichier audio. C’est-à-dire que le rendu visuel est ici entièrement généré par l’intelligence artificielle. Voici une démonstration :

Si les chercheurs du projet ont utilisé la voix de Barack Obama pour faire dire des choses qu’il a effectivement prononcés, on pourrait tout à fait utiliser une autre source vocale pour lui faire dire absolument n’importe quoi. En conjuguant cela avec d’autres travaux déjà avancés de synthèse vocale, on vous laisse imaginer les possibilités. Les fake news ont de l’avenir…

DeepMind apprend le parkour
Le parkour, c’est cette discipline sportive qui consiste à franchir des obstacles urbains et naturels (Les Yamakasi, ça vous rappelle quelque chose ?). C’est aussi un sujet auquel s’est attaqué Google DeepMind (également champion de Go). A force de répétition dans un modèle virtuel, l’algorithme s’entraîne pour découvrir par lui-même la manière la plus efficace de se mouvoir pour franchir les obstacles le plus rapidement possible. La vidéo ci-dessous nous montre quelques étapes successives de son apprentissage :