Le Lab Digest, c’est la sélection hebdomadaire des liens et actualités qui nous ont interpellés : les nombreuses annonces d’Amazon et la nouvelle technique d’impression 3D du MIT.

Amazon multiplie les annonces

Le géant de Seattle continue à enchaîner les annonces de nouveaux produits et services à un rythme implacable. En cette fin novembre a lieu à Las Vegas Amazon Re:Invent, une conférence dédiée aux développeurs de la communauté AWS, l’offre Cloud qui truste le marché de l’informatique d’entreprise.

Au sujet du cloud, c’est d’abord toute une gamme permettant de rendre AWS compatible avec la dernière mode en matière de cloud, les containers selon le modèle Kubernetes, un projet que Google a lancé puis passé en open source. Un moyen pour le géant de contrer l’offensive de Google sur le cloud d’entreprise.

Alexa était également à l’honneur puisque Amazon annonçait vouloir développer son assistant vocal dans le contexte de l’entreprise : connexion à l’agenda pro, possibilité de créer et de rejoindre une conf call, gestion des salles de réunion, consulter des données de l’entreprise, déploiement de skills pour l’entreprise. Après avoir révolutionné le retail, Amazon confirme bien sa volonté de s’imposer en entreprise.

Et ce n’est pas fini, Amazon met aussi un pied dans le monde du jeu vidéo avec Alexa. Pour la sortie du jeu vidéo Destiny 2, et grâce à une toute nouvelle skill, vous pouvez transformer votre Amazon Echo en « Ghost », le drône compagnon de ce jeu futuriste. Profitant du fait que vous avez les 2 mains sur votre manette de jeu, vous pouvez naturellement donner un certain nombre d’ordres à votre assistant qui les exécutera immédiatement dans votre jeu. L’éditeur du jeu vidéo pousse l’idée encore plus loin en proposant aux joueurs d’acheter une enceinte bluetooth qui a la forme de son pendant virtuel. Il ne vous restera plus qu’à brancher votre Alexa sur cette enceinte pour que l’immersion soit parfaite.

Vers des impressions 3D plus rapides ?

L’impression continue à faire des progrès et à permettre de changer la façon de concevoir et de produire des nouveaux objets. Un des défis auxquels font face les ingénieurs est celui de la rapidité : il est parfois assez laborieux d’imprimer des designs complexes. Des ingénieurs du MIT témoignent de progrès récents en la matière grâce à un système appelé fast extrusion : ils annoncent un gain de temps d’ordre x10 par rapport à des méthodes traditionnelles d’impression, grâce à un composant dans la tête d’impression qui envoie des polymères à haute pression et un laser qui fait fondre le matériau. La vidéo ci-dessous donne un aperçu du fonctionnement, et tous les détails sont à retrouver ici.