Le Lab Digest, c’est la sélection hebdomadaire des liens et actualités qui nous ont interpellés : RoBoHoN, l’alternative de Facebook au « j’aime pas », Oculus Toybox et les voitures autonomes de Cruise.

RoBoHoN
Le constructeur Sharp lancera en 2016 RoBoHoN, un téléphone qui inaugure une nouvelle catégorie, celle des robots-phones. D’aspect très ludique, ce mini humanoïde est un téléphone qui marche, parle et s’accompagne de quelques équipements comme un pico-projecteur. Au-delà de son look très kawaii qui devrait surtout faire son effet au pays du soleil levant, RoBoHoN questionne surtout notre rapport aux smartphones, ces véritables assistants et serviteurs du quotidien.


L’alternative au
 « j’aime pas » de Facebook
Depuis que le bouton « j’aime » s’est inscrit dans la culture populaire, une question revient régulièrement enflammer les débats et rumeurs en ligne : pourquoi ne pas mettre un bouton « j’aime pas » ? Mark Zuckerberg avait relancé la rumeur en Septembre en déclarant «Il faut plus d’options que le bouton « J’aime »».  C’est finalement une autre voie qu’a choisi d’emprunter Facebook en beta-testant 6 émoticônes alternatives au « j’aime ».

 

Nous ne voulons pas construire un bouton je n’aime pas, car nous ne voulons pas voir Facebook devenir un forum ou les personnes votent positivement ou négativement sur les post des autres. Ce n’est pas le genre de communauté que nous voulons créer.

 Mark Zuckerberg

 

Toybox
Oculus continue de nous rendre impatients avec une nouvelle démo consacrée cette fois au contrôleur Oculus Touch. Elle nous montre des exemples d’interactions entre 2 utilisateurs (qui n’ont donc pas besoin d’être au même endroit) au sein d’un environnement virtuel. Autant dire que les possibilités que cela ouvre sont illimitées.


Cruise
Kyle Vogt, l’un des fondateurs de Justin.tvSocialCam et Twitch se lance désormais dans la voiture Autonome avec une nouvelle start-up nommée Cruise. Pour 10,000$, installation comprise vous pourrez ainsi transformer votre voiture « ordinaire » en voiture autonome. Une simple pression sur un bouton permet alors d’activer et désactiver le pilotage automatique. Concrètement, le Sensor Pod Cruise RP-1 mixe des capteurs et radars montés sur le toit de la voiture qui détectent la route et son environnement et communiquent avec le Computer RP-1 à l’intérieur de la voiture, lui même relié au système central de la voiture. Pour l’instant seules les Audi A4 et S4 d’après 2012 sont éligibles. Et surtout, il n’est pour l’instant possible d’utiliser ce système que sur les autoroutes Californiennes.
getcruise.com